Bannière
Accueil  »  Nos publications  »  Publications  »  La représentation du travail à l'école

Publications

Publications

PDF Imprimer Envoyer

La représentation du travail à l'école


L'école et l'Europe :

 

Tendance actuelle : l'école s'ouvre à la société et à l'entreprise depuis que de nombreuses critiques se sont élevées contre son incapacité à prendre en compte les réalités du travail.

 

Mais on ne doit pas oublier qu'il s'agit de recommandations européennes datant de la stratégie de Lisbonne (2000), stratégie revue en 2005.

Définition : la stratégie de Lisbonne est l'ensemble des orientations économiques et sociales que l'Europe des 15 à l'époque préconisait pour atteindre ce qu'ils ont appelé une société de connaissance (TIC et mondialisation).

 

« Deux évolutions récentes sont en train de modifier profondément l'économie et la société contemporaine. La mondialisation de l'économie impose que l'Europe soit à la pointe de tous les secteurs dans lesquels la concurrence s'intensifie fortement. L'arrivée subite puis l'importance croissante des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les sphères professionnelle et privée ont une double conséquence : proposer une révision complète du système éducatif européen et garantir un accès à la formation tout au long de la vie." (http://europa.eu/legislation_summaries/education_training_youth/general_framework/c10241_fr.htm)

 

Ensemble des recommandations pour que l'Europe soit compétitive sur le plan mondial et qu'elle parvienne à un  taux d'emploi de l'ordre de 70%.

Priorité a donc été donnée à un certain nombre de domaines susceptibles d'apporter des améliorations et l'éducation en fait partie.

Il faut donc se reporter aux recommandations européennes sur l'éducation pour comprendre les réformes actuelles et le visage que prend l'école de demain.

 

« Les compétences clés pour l'éducation et formation tout au long de la vie constituent un ensemble de connaissances, d'aptitudes et d'attitudes appropriées au contexte.

Elles sont particulièrement nécessaires à l'épanouissement et au développement personnels des individus, à leur inclusion sociale, à la citoyenneté active et à l'emploi.

Les compétences clés sont essentielles dans une société fondée sur la connaissance et garantissent davantage de souplesse de la main d'œuvre.

La flexibilité de celle-ci lui permet de s'adapter plus rapidement à l'évolution constante du monde caractérisé par une plus grande interconnexion.

Elles constituent également un facteur essentiel d'innovation, de productivité et de compétitivité, et contribuent à la motivation et à la satisfaction des travailleurs, ainsi qu'à la qualité du travail.

Les compétences clés devraient être acquises par :

  • les jeunes au terme de la période obligatoire d'enseignement et de formation les préparant à la vie d'adulte, notamment à la vie professionnelle, tout en constituant une base pour des apprentissages ultérieurs;

  • les adultes au cours de leur vie dans le contexte d'un processus de développement et d'actualisation. »

(http://europa.eu/legislation_summaries/education_training_youth/lifelong_learning/c11090_fr.htm)

La connaissance et le savoir sont désormais subordonnés aux compétences :

 

ils laissent place aux termes de compétence, de capacité (ce terme a été préféré en France car le terme « aptitude » renvoie à une disposition naturelle) et d'attitude propres à favoriser l'acquisition de connaissances qui sont résumées dans un document désormais européen intitulé le socle commun de connaissance et de compétence.

Cette transformation sémantique n'est pas sans rapport avec notre sujet.

 

 



Commentaires (7)
réponse à votre message
7 Vendredi, 09 Avril 2010 11:35
Gda
bonjour

oui un cr sera envoyé à toute la mailing des conversations essentielles. vous etes vous inscrit sur le site à newletter ?
ce soir
6 Jeudi, 08 Avril 2010 19:03
chris
pas de chance, je me suis inscrite (j'ai payé...) mais un r v de dernière minute ...et je ne peux pas venir y aura-t-il un résumé merci
une crise educative
5 Mercredi, 07 Avril 2010 12:22
henri
voir
http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/04/05/la-crise-educative-symptome-et-creuset-de-la-crise-societale-par-anne-fremaux_1328919_3232.html
les francais pessimiste
4 Mercredi, 07 Avril 2010 06:58
john
selont l'étude le figaro/sofres (http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/Barometre_FIGMAG_Mars2010.pdf) 79% des francais sont pessimistes sur leur avenir. ! j'avais cru lire que les conversations essentielles donnaient de l'espoir et de l'envie d'agir. vous avez du travail
regard sur les jeunes
3 Jeudi, 01 Avril 2010 12:08
marco
regardez l'enquete disponible
http://www.fetedessolidarites.org/pdf/afevobservatoire2010.pdf

quelle tristesse de voir ce regard sur les jeunes. que font les conversations à ce sujet ? cela me rappelle la citation de proust sur le regard
@Henriette
2 Lundi, 22 Mars 2010 11:43
L'équipe des Conversations Essentielles
Bonjour Henriette,

Merci pour votre message, nous essayerons de remédier à cela dans la semaine.

Bonne journée,

- L'équipe des convs
ca a l'air top interessant
1 Lundi, 22 Mars 2010 10:17
henriette
mais on n'arrive pas à bien lire !
c'est vraiment dommage. Merci de refaire la mise en page.